fbpx

Renouveler l’air avec la VMC autoréglable !

vmc autoreglable

Renouveler l’air avec la VMC autoréglable !

La VMC simple flux autoréglable est la moins chère et la plus courante en France. Cet équipement permet de réguler le renouvellement de l’air de votre bâtiment.

Le fonctionnement d’une VMC autoréglable

Avec la VMC simple flux, l’air est diffusé dans l’habitation de manière continue et régulé par un système motorisé. L’air provenant de l’extérieur occasionne une légère perte thermique, notamment en saison hivernale. Bien sûr, cette déperdition n’est pas comparable à celle engendrée lorsque vous ouvrez vos fenêtres pour ventiler.

En général, installé dans les combles, le moteur électrique entraîne un ventilateur inversé pour créer le mouvement d’air. Une bonne installation est primordiale pour un système de qualité et vous éviter les mauvaises surprises lors de la maintenance de la vmc.

Bien souvent, on dispose les entrées d’air à proximité des fenêtres des pièces de vie (salon et chambres). L’air frais passe à travers les grilles d’aération et entre dans vos pièces. En parcourant votre logement, l’air va chauffer et se charger en humidité. Pour finir, l’air est extrait par les gaines d’extraction via les pièces de services (cuisine, salle de bain, buanderie) est expulsé à l’extérieur.

L’entretien de la VMC autoréglable

Entretenir sa VMC passe par le démontage des bouches, le nettoyage à l’eau savonneuse, le dépoussiérage des gaines de ventilation par aspiro-brossage et pour finir, le nettoyage du caisson. Pour garantir une installation en parfait état de fonctionnement, confiez votre vmc à un professionnel.

La VMC autoréglable, contrairement à la vmc hygroréglable, a des débits d’air constants. Elle ne prend pas en compte le taux d’humidité de l’habitat, ni les conditions météorologiques. Lors de l’installation, on règle les débits en fonction du nombre de pièces et des obligations légales fixant les débits minimaux. Il est cependant possible de modifier le paramétrage du système, si vous jugez que la puissance d’aspiration n’est pas suffisante.

En respectant le DTU 68.3, le débit d’extraction d’air vicié est : 15m3/h pour les WC et 30M3/h pour la salle de bain.  Quant au débit dans la cuisine, on le défini en fonction de la typologie du logement (T1, T2, T3, …).

Les avantages et les inconvénients de la VMC autoréglable

Les + de la VMC autoréglable :

  • Installation facile
  • Fonctionnement simple
  • Entretien du système plus facile que l’hygroréglable
  • Coût de mise en place faible
  • Les bouches d’aération sont plus solides
  • Les débits d’air sont modulables

Les – de la VMC autoréglable :

  • Le débit d’air extrait est constant, ce qui entraîne une perte de chaleur l’hiver
  • Augmentation légère de la consommation de chauffage

 

Besoin de conseils ou d’une intervention pour le fonctionnement de la VMC autoréglable ?

Retrouvez votre agence France Hygiène Ventilation la plus proche de chez vous !

Pas de commentaire

Faire un commentaire

Share This