Réfection des gaines de VMC dans un immeuble collectif

Maintenance des systèmes de ventilation - Immeubles collectifs

Réfection des gaines de VMC dans un immeuble collectif

Les logements et les parties communes de tous les immeubles collectifs construits après 1982 doivent être équipés d’un système de ventilation. Dans le cadre d’une rénovation thermique, l’installation d’une VMC est souvent privilégiée. Si le moteur, les bouches d’extraction ou encore les entrées d’air font l’objet d’un contrôle régulier, il est également très important de ne pas négliger l’entretien du réseau de gaines et vérifier son étanchéité.

Qu’est-ce que le réseau de gaines en VMC

La VMC est un système de ventilation composé de différents éléments : un moteur qui permet de faire circuler l’air à l’intérieur ; des bouches d’extraction pour adapter le débit d’air ; et des entrées d’air qui assurent le renouvellement. La liaison entre ces différents composants est assurée par des gaines disposées en réseau. Dans un immeuble collectif équipé d’une VMC simple flux, un seul réseau suffit contrairement à une installation de VMC double flux qui nécessite deux réseaux de gaines. Le réseau de gaine a pour fonction de relier les bouches d’aspiration au groupe d’extraction. L’installation et l’entretien du réseau de gaine ont une influence directe sur les autres éléments qui composent le système de ventilation mécanique contrôlée.

Les risques liés au mauvais entretien des gaines  

Comme tous les autres composants de la VMC, le réseau de gaines nécessite un entretien annuel régulier. Sans cela, les poussières s’accumulent dans le réseau, forment un bouchon et provoquent un dysfonctionnement de la VMC. Dans de rares cas, cet obstacle de matières peut être à l’origine d’incendies domestiques. Dans les immeubles collectifs, une partie du réseau se situe sur le toit, au départ du moteur. Avec le temps, les gaines subissent les dégradations naturelles liées à leur exposition à l’extérieur. Ainsi, le réseau s’use et perd de son étanchéité. Un réseau de gaines mal entretenu ou mal adapté peut également contenir de l’eau. Ce phénomène de condensation se produit souvent dans un réseau de gaines installé dans les combles, lorsque la température extérieure est trop basse ou quand la VMC est arrêtée. En règle générale, un simple contrôle visuel permet d’identifier ce problème. Tous ces risques liés au mauvais entretien du réseau de gaines provoquent un dysfonctionnement de la VMC et ont des conséquences sur la santé des occupants.

Comment entretenir le réseau de gaines

L’accès aux gaines est souvent difficile en raison de leur installation. Selon les contraintes techniques, une partie du réseau peut être installé dans les combles, à l’arrière d’un faux plafond, dans un conduit technique spécifique avec bien sur, une partie sur toit. C’est pourquoi il est indispensable de faire appel aux services d’une entreprise spécialisée au minimum une fois par an. Une fois sur place, le technicien procède à une inspection du réseau de gaines. Si les gaines se remplissent d’eau et que l’air ne circule plus alors il faudra isoler les gaines. Le technicien vérifie également si les gaines ne présentent pas de fuites, si elles sont bien connectées au caisson moteur et si les coudes du réseau ne forment pas un obstacle à la bonne circulation de l’air.

Les équipes FHV effectuent régulièrement la réfection des réseaux de gaines pour les syndics de copropriété. Cette opération est moins coûteuse qu’un remplacement complet des réseaux. Cependant, si les dégâts sont constaté trop tard un remplacement est inévitable. Dans le cas d’un encrassement sévère, votre professionnel de l’entretien réalise un nettoyage à l’eau avec un furet

 

Besoin d’une intervention pour vérifier l’étanchéité de vos réseaux de gaines ?

Retrouvez votre agence France Hygiène Ventilation la plus proche de chez vous !

Pas de commentaire

Désolé, les commentaires sont fermés

Show Buttons
Hide Buttons